Disruptive.Asia constate que les fabricants chinois de puces tirent parti de l’innovation et de l’appui aux politiques pour atteindre la maturité en 14 nm

LONDRES, 10 septembre 2021 /PRNewswire/ — Disruptive.Asia constate que la quête d’autosuffisance de la Chine en matière de fabrication de puces permet non seulement de doper les capacités de fabrication de puces de 14 nm en vue de leur pleine maturité, mais aussi de positionner le pays comme un partenaire mondial clé dans le secteur des chipsets, au moment où la chaîne d’approvisionnement se déplace vers la région Asie-Pacifique.

Selon Cai Yimao, vice-doyen de l’École d’ingénierie électronique et d’informatique de l’Université de Pékin, les entreprises chinoises ont surmonté bon nombre des difficultés techniques inhérentes à la conception de puces de 14 nm, ce qui a permis d’accélérer les capacités de la Chine en matière de puces de 14 nm au cours des deux dernières années. Le secteur chinois des puces en 28 nm devrait atteindre sa pleine maturité cette année et les puces en 14 nm devraient suivre d’ici 2022.

Les fabricants de puces en Chine bénéficient d’un appui aux politiques et d’investissements importants. M. Cai estime que la promulgation de politiques pertinentes a clairement montré que la Chine continue de soutenir l’industrie des circuits intégrés en tant qu’industrie phare. La Chine accorde une grande importance au développement de l’industrie des circuits intégrés et renforce continuellement l’appui aux politiques et les investissements.

Actuellement, la chaîne d’approvisionnement se déplace vers la Chine et l’Asie du Sud-Est. On pense que cela stimulera également la R&D nationale en matière de technologies avancées et favorisera un développement rapide des entreprises locales en Chine à mesure qu’elles accumuleront des compétences technologiques et une expérience de gestion. En outre, l’achèvement progressif de la construction de nouvelles usines de production de plaquettes en Chine continentale apporte un nouveau soutien à l’industrie des puces en termes de réduction des coûts, de renforcement des capacités de production et de commodité géographique. Le nombre et la proportion des lignes de production de circuits intégrés en Chine ne cessent d’augmenter. Plus de 20 300 mm de lignes de production ont été mis en service, et plusieurs sont en cours de construction.

Disruptive.Asia convient que la Chine a déjà maîtrisé la technologie de la production de masse des puces de 14 nm. Comme l’a mentionné M. Cai, les puces chinoises en 14 nm seront produites en masse l’année prochaine, avec un meilleur équilibre entre performances, consommation d’énergie et coût comme jamais auparavant.

À propos de Disruptive.Asia

Disruptive.Asia  assure la couverture de l’état actuel de la révolution numérique dans les secteurs des télécoms, des fintechs et de l’Internet dans la région Asie-Pacifique – son origine, ce qui la fait avancer, l’impact qu’elle a sur chaque industrie, comment les acteurs clés y répondent et ce que nous réserve l’avenir.

RELATED POSTS