Adagio Therapeutics résume l’activité neutralisante de l’ADG20 contre les variants du SARS-CoV-2 et décrit ses initiatives visant à contrer Omicron

Des publications récentes de plusieurs laboratoires indépendants montrent que l’ADG20 a une activité neutralisante présentant une puissance comparable à d’autres anticorps et qui reste active contre Omicron

Plusieurs initiatives sont en cours pour traiter Omicron et les futurs variants potentiels du SARS-CoV-2

WALTHAM, Massachusetts, 14 janv. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — Adagio Therapeutics, Inc., (Nasdaq : ADGI), une société biopharmaceutique au stade clinique axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de solutions à base d’anticorps pour les maladies infectieuses présentant un potentiel pandémique, a résumé aujourd’hui les conclusions récentes présentées dans trois publications distinctes qui montrent que l’ADG20, son anticorps monoclonal principal, possède une activité de neutralisation contre le variant Omicron (B.1.1.529) du SARS-CoV-2, et a présenté des initiatives visant à traiter les variants préoccupants actuels et futurs du SARS-CoV-2. Adagio évalue l’ADG20 dans le cadre de ses essais cliniques mondiaux de phase 2/3 à la fois pour la prévention et le traitement de la COVID-19. Adagio s’engage auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis concernant des mises à jour potentielles du protocole pour ses essais cliniques mondiaux de phase 2/3, comprenant une dose plus élevée d’ADG20 pour la prévention et le traitement potentiels de la COVID-19 résultant du variant Omicron.

L’activité neutralisante de l’ADG20 contre Omicron
Des études in vitro récemment publiées ont examiné l’activité de neutralisation de grands ensembles d’anticorps monoclonaux contre le variant Omicron sur des souches authentiques et des pseudovirus. Les résultats des trois études montrent que, parmi les anticorps monoclonaux aux derniers stades du développement clinique ou dans le cadre d’une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUA), l’ADG20 est l’un des seuls à avoir démontré une activité neutralisante contre Omicron. Les données de deux essais de neutralisation authentiques et distincts contre Omicron montrent que l’ADG20 disposait d’une concentration inhibitrice médiane, une mesure de l’activité de neutralisation, d’environ 0,4 à 1,1 µg/mL, ce qui est comparable aux deux autres anticorps monoclonaux actifs, sotrovimab et AZD7742.

« Ce qui est essentiel pour évaluer l’efficacité clinique potentielle des anticorps monoclonaux contre le SARS-CoV-2 est l’activité de neutralisation de l’anticorps monoclonal contre un variant spécifique. Bien que les résultats puissent montrer que l’ADG20 a une activité réduite contre Omicron par rapport à sa forte activité contre tous les autres variants préoccupants, y compris Delta, les données confirment que l’ADG20 fait partie des rares anticorps monoclonaux à démontrer une activité neutralisante contre le variant Omicron et justifient la poursuite de son développement », a déclaré Laura Walker, Ph.D., directrice scientifique et cofondatrice d’Adagio.

Ces résultats étayent les données in vitro précédemment communiquées d’une variété d’études précliniques qui ont montré que l’ADG20 conserve son activité contre d’autres variants préoccupants, notamment Alpha, Beta, Delta et Gamma, et que l’ADG20 conserve une activité neutralisante contre un ensemble diversifié de variants en circulation du SARS-CoV-2, y compris les variants Lambda, Mu et Delta plus.

Mise à jour de l’essai clinique portant sur Omicron
Adagio poursuit l’évaluation de l’ADG20 dans ses essais cliniques EVADE et STAMP. Adagio s’engage auprès de la FDA sur la stratégie de dosage, y compris une dose accrue d’ADG20 et d’autres mises à jour du protocole à la lumière de la propagation du variant Omicron. Adagio suspend le recrutement de nouveaux patients dans le groupe recevant une dose de 300 mg dans les deux essais cliniques alors que la société met à jour ses protocoles. Le suivi et la surveillance des patients ayant précédemment reçu l’ADG20 se poursuivent conformément aux protocoles d’origine.

Des efforts supplémentaires pour traiter Omicron et les variants futurs
En plus de la mise à jour de ses essais cliniques, Adagio poursuit plusieurs stratégies pour traiter à la fois Omicron et les variants futurs qui pourraient potentiellement émerger. Tirant parti de son partenariat exclusif avec Adimab LLC, un leader mondial de l’ingénierie des anticorps, Adagio explore la possibilité de modifier l’ADG20 pour améliorer davantage la liaison avec le variant Omicron afin d’améliorer son activité de neutralisation contre Omicron tout en conservant sa large neutralisation contre les autres variants préoccupants du SARS-CoV-2. Parallèlement, Adagio évalue l’activité de neutralisation contre Omicron de plusieurs centaines d’anticorps monoclonaux issus de sa bibliothèque exclusive d’anticorps SARS-CoV-2 précédemment isolés. Ces anticorps monoclonaux neutralisants supplémentaires pourraient être développés en tant que produit autonome ou dans le cadre d’une approche combinée. Ces efforts sont en cours et la société prévoit de publier les conclusions préliminaires de ses recherches au cours du premier trimestre 2022.

« Le SARS-CoV-2 est un virus qui évolue rapidement, et chez Adagio, nous sommes déterminés à nous adapter le plus vite possible. Il apparaît très clairement qu’aucun produit unique ne répondra pleinement à la nature en constante évolution de la pandémie de COVID-19, et que plusieurs solutions préventives et thérapeutiques sont nécessaires. Sur la base des données internes et des conclusions de tiers, nous sommes convaincus que l’ADG20 peut être un outil important dans la lutte contre ce virus », a ajouté Tillman Gerngross, Ph.D., co-fondateur et président-directeur général d’Adagio.

À propos de l’ADG20
L’ADG20, un anticorps monoclonal expérimental ciblant la protéine spike du SARS-CoV-2 et des coronavirus connexes, est évalué par le biais d’essais cliniques mondiaux aux fins de la prévention et du traitement de la COVID-19, la maladie provoquée par le SARS-CoV-2. L’ADG20 a été conçu en vue d’offrir de puissantes et vastes capacités de neutralisation du SARS-CoV-2 et des autres sarbecovirus du clade 1 permettant de cibler un épitope bien conservé dans le domaine de fixation du récepteur. L’ADG20 a également été conçu pour fournir une demi-vie prolongée pour une protection durable. Les données in vitro issues d’une variété d’études précliniques ont montré que l’ADG20 conserve une activité neutralisante contre tous les variants préoccupants connus du SARS-CoV-2. Dans un essai de phase 1, l’ADG20 a été bien toléré sans signaux d’innocuité identifiés au cours d’un suivi d’au moins trois mois dans toutes les cohortes. L’utilisation de l’ADG20 n’a été approuvée dans aucun pays, par ailleurs, l’innocuité et l’efficacité n’ont pas encore été établies.

À propos d’Adagio Therapeutics
Adagio (Nasdaq : ADGI) est une société biopharmaceutique au stade clinique axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de solutions à base d’anticorps pour les maladies infectieuses présentant un potentiel pandémique, y compris la COVID-19 et la grippe. Le portefeuille d’anticorps de la société a été optimisé grâce aux capacités de pointe d’Adimab en matière d’ingénierie d’anticorps et est conçu pour fournir aux patients et aux cliniciens une combinaison potentielle inégalée de puissance, d’ampleur, de protection durable (grâce à l’extension de la demi-vie), de faisabilité de fabrication et de prix abordable. Le portefeuille d’anticorps contre le SARS-CoV-2 d’Adagio comprend plusieurs anticorps fortement neutralisants non concurrents dotés d’épitopes de liaison distincts, dirigés par l’ADG20. Adagio a conclu avec des sous-traitants tiers un contrat portant sur des capacités de fabrication pour la production de l’ADG20 afin de soutenir l’achèvement des essais cliniques et le lancement commercial initial, garantissant ainsi une large accessibilité potentielle aux populations du monde entier, si son utilisation est autorisée ou approuvée. Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre site www.adagiotx.com.

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la loi Private Securities Litigation Reform (Réforme sur la résolution des litiges portant sur des titres privés) de 1995. Des mots tels que « anticipe », « croit », « s’attend à », « a l’intention de », « prévoit » et « à l’avenir » ou des expressions similaires sont destinés à identifier des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés concernant, entre autres, le calendrier, les progrès et les résultats de nos études précliniques et essais cliniques sur l’ADG20, y compris le lancement, la modification et l’achèvement d’études ou d’essais et de travaux préparatoires connexes, y compris nos plans visant à évaluer la posologie et d’autres mises à jour de nos essais cliniques, la période durant laquelle les résultats de nos essais cliniques et autres études et activités de recherche seront disponibles ainsi que nos programmes de recherche et développement ; notre capacité à obtenir et conserver des approbations réglementaires pour nos produits candidats ; notre mise en œuvre d’autres stratégies pour contrer le variant Omicron, y compris la modification de nos protocoles d’essais cliniques ; et les autres déclarations qui ne sont pas des faits historiques. Nous pourrions ne pas réellement réaliser les plans, intentions ou attentes divulgués dans nos énoncés prospectifs et vous ne devez pas vous fier indûment à nos énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes qui pourraient amener nos résultats réels à différer sensiblement des résultats décrits ou sous-entendus par les énoncés prospectifs, y compris, sans limitation, les impacts de la pandémie de COVID-19 sur nos activités, nos essais cliniques et notre situation financière, les données d’innocuité ou d’efficacité inattendues observées lors d’études précliniques ou d’essais cliniques, le caractère prévisible du succès clinique de l’ADG20 sur la base de l’activité neutralisante dans des essais précliniques, la variabilité des résultats dans les modèles utilisés pour prévoir l’activité contre les variants préoccupants du SARS-CoV-2, les taux d’activation ou de recrutement de sites d’essai clinique qui sont inférieurs aux prévisions, l’évolution de la concurrence attendue ou existante, les changements dans l’environnement réglementaire, et les incertitudes et le calendrier du processus d’approbation réglementaire, y compris les résultats de nos discussions avec les autorités règlementaires concernant nos essais cliniques de phase 2/3. D’autres facteurs pouvant causer une différence matérielle entre nos résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs de ce communiqué de presse sont décrits sous la rubrique « Risk Factors » (Facteurs de risque) du rapport trimestriel d’Adagio sur le formulaire 10-Q pour le trimestre clos le 30 septembre 2021 et dans les futurs rapports qu’Adagio déposera auprès de la SEC. De tels risques peuvent être amplifiés par les impacts de la pandémie de COVID-19.  Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont formulés à cette date, et Adagio décline toute obligation de mettre à jour ces informations sauf si la loi en vigueur l’exige.

Contacts :
Contact auprès des médias :
Dan Budwick, 1AB
Dan@1abmedia.com

Contact auprès des investisseurs :
Monique Allaire, THRUST Strategic Communications
monique@thrustsc.com

RELATED POSTS